Gâteau cage à oiseaux pour le baptême de ma filleule

Retrouvez dans cet article tous les détails de fabrication d’un gâteau cage à oiseaux avec les tutos pour modeler des fleurs en pâte à sucre sans moule!

Et voilà c’est fait! Samedi dernier je suis devenue officiellement la marraine de ma jolie Sarah!

A ma façon j’ai voulu contribuer à ce que cette fête soit mémorable et j’ai accepté un nouveau défi : faire le gâteau du baptême en total adéquation avec le thème champêtre choisi par ma meilleure amie.

J-2 MOIS : LE DESSIN DU GÂTEAU

Dès que j’ai reçu le joli faire-part, les couleurs du gâteau étaient fixées : un camaïeu de rose pour les fleurs, de l’ivoire et une touche de vert !
Je fais un tour ensuite sur le tableau Pinterest de la maman (et oui on a les mêmes obsessions dans les organisations d’événements) et quelques recherches plus tard, je griffonne un dessin des idées qui me viennent : il est directement validé !

On part sur l’idée d’une cage à oiseaux avec les prénoms de ses 2 filles (double Baptême), beaucoup de fleurs de toutes sortes et de la dentelle car il faut le dire, 2017 : c’est l’année de la dentelle ! Dans les habits déjà (et ses 2 poupées auront de jolies robes roses pâles avec de la dentelle le jour J) mais aussi dans les accessoires et sur les gâteaux bien sûr! Une bonne excuse pour se lancer dans la dentelle en sucre ;).

C’est un sacré projet, le voici :

On définit ensemble les parfums des 2 gâteaux qui le composeront en restant très classique pour qu’il plaise à la majorité des convives : chocolat pralin pour le bas et vanille/fruits rouges pour le haut.

J’aime bien me rendre compte après de la taille de la « bête » terminée en empilant mes moules pour vérifier qu’il tiendra dans ma boîte de transport en largeur et en hauteur (le transport reste toujours un méga problème pour moi avec ce genre de gâteau, si vous avez des tuyaux je suis preneuse!!!).

J-3 SEMAINES : APPROVISIONNEMENT DU MATÉRIEL

Je commande tout le matériel qui me manque sur le site « féerie cake » ici

  • La pâte à sucre
  • Un ruban en satin rose pâle pour le bas du gros gâteau
  • Des socles ronds en cartons épais (qu’on appelle « cakeboard ») pour soutenir les gâteaux
  • Un moule dôme de 15 cm de diamètre en aluminium
  • Un emporte-pièce orchidée (pas obligatoire franchement mais ça m’a permis d’attendre le franco de port :P)
  • De la poudre pour fabriquer du sucre dentelle
  • Un moule en silicone pour faire la bande de dentelle orchidée

A la réception de la commande c’est comme si j’ouvrais un cadeau de Noël, ça vous fait ça à vous aussi ? Des fois je m’inquiète XD

J-15 jours : ESSAI ET FABRICATION DE LA DENTELLE ALIMENTAIRE

Une fois qu’on a le matériel c’est simple comme bonjour ! On mélange la poudre de sucre dentelle avec de l’eau. Ça devient une pâte qu’il faut simplement répartir dans tous les détails du moule en silicone choisi avec une spatule. Sur le mode d’emploi du sachet ils disent de passer au four etc… mais j’ai fait plus simple : étaler et laisser sécher une nuit à l’air libre ! La magie s’opère le lendemain, la dentelle est prête il suffit de la décoller délicatement (à voir maintenant si ma technique fonctionne aussi dans une région plus humide que la Provence?)
Le sucre dentelle est très souple quand il vient juste d’être fait, il durcit et devient cassant si on le laisse plusieurs jours à température ambiante.
Pour stocker à l’avance la dentelle, j’ai mis les bandes dans des sacs en pastique de congélation puis j’ai enlevé l’air et soudé les sacs (machine de ma maman, bien pratique !) car le principe de conservation est que la dentelle ne soit plus en contact avec l’air.
Si jamais c’est loupé et qu’elle a durci pas de panique, une casserole d’eau bouillante et vous passez la dentelle au dessus, la vapeur lui rendra toute sa souplesse !

Ici j’ai fait 3 bandes de dentelle « orchidée » et 1 napperon pour le haut de la cage avec ces proportions :

13 gr de poudre dentelle + 10 gr d’eau = 1 bande d’orchidée + un napperon

La dentelle est blanche bien entendu au départ, là c’est un choix de ma part de l’avoir colorisée au pinceau avec de la poudre rose nacrée qui donne les nuances irrégulières.

J-8 MODELAGE DES FLEURS

Nous avons donc 5 sortes de fleurs pour ce gâteau, plus ou moins longues à fabriquer

  • LES ROSES

Je n’ai pas de moule, j’ai fait un mix de plusieurs techniques que j’ai trouvées sur le net.
Il suffit d’avoir une simple pochette transparente, de la pâte à sucre et de la CMC = poudre qui permet à la pâte à sucre de durcir beaucoup plus vite et donc de faire tenir les modelages plus facilement (mais cela dit on peut s’en passer)

ÉTAPES

1-Ajouter de la CMC dans la pâte à sucre
1-Faire des petites boules de pâte à sucre de même taille, environ 20 par roses (mais tout dépend de la taille voulue)
2-Mettre les boules alignées dans la pochette


3-Appuyer avec le pouce en remontant et en écrasant la pâte à sucre pour qu’elle devienne très fine, quasiment transparente et aussi fragile qu’un pétale.


4-Créer le cœur de la rose en enroulant sur lui-même le 1er pétale

puis disposer tout autour, un par un, tous les autres pétales :

Piquer la rose sur un cure-dent lui-même piqué dans du polystyrène qui a le même diamètre que mon gâteau du bas (il s’agit ici de mon « dummie » c’est-à-dire un faux gâteau que j’avais utilisé pour l’anniversaire de la Reine des Neiges une fête givrée)

 

  • LES ORCHIDÉES

La dentelle en sucre représentant des orchidées, il a bien fallu que j’en mette dans les fleurs pour parfaire l’ensemble.

J’ai commencé par mes « minis-orchidées » grâce à mon nouvel emporte-pièce (que j’imaginais beaucoup plus grand à la commande, ça fait partie du jeu des commandes internet lol)

1-Ajouter de la CMC dans votre boule de pâte à sucre (franchement je fais au pif moi, je malaxe ma pâte à sucre puis je la trempe dans mon pot de CMC et je remalaxe et voilà !)
2-Etaler la pâte à sucre au rouleau
3-Utiliser les 3 emporte-pièces

4-Sur un support en mousse pour modelage en pâte à sucre (ça peut se faire sur une éponge neuve si vous n’êtes pas équipé) utiliser l’outil « boule » pour affiner le bord des pétales

5-Coller les différents pétales entre eux avec un pinceau trempé dans de l’eau (on peut aussi fabriquer de la colle alimentaire pour un collage plus instantané en mélangeant de la poudre de CMC avec un peu d’eau, là aussi dosage au hasard pour moi, ça forme une gelée transparente et collante)

6-Mettre à sécher avec la bonne forme moi j’utilise encore des « coques » avec du papier d’aluminium écrasé en forme de creux, un jour peut-être j’investirai sur des vraies coques à fleurs en attendant ça fonctionne !
7-Quand c’est bien sec (en général au bout d’une heure mais ici je l’ai fait le lendemain) peindre le cœur des orchidées avec du colorant alimentaire pur et un pinceau.

 

Pour les grandes orchidées, pas de moule donc technique de la débrouille : j’imprime à la taille voulue un dessin d’orchidée en 3 exemplaires, je découpe les 3 parties qui feront mes gabarits à la place d’un emporte-pièce et à l’étape n°3 je pose tout simplement sur ma pâte à sucre mes gabarits et je découpe autour avec un petit couteau. Le reste c’est l’identique des étapes décrites ci-dessus.

  • LES ŒILLETS

J’ai trouvé le tutoriel sur Pinterest ici et j’ai eu envie d’essayer. Pas de photos chez moi pour cette étape car je travaille très souvent la nuit quand tout le monde dort à la maison et la lumière n’est pas la meilleure pour faire des photos !

  • LES MARGUERITES

J’utilise mon emporte-pièce poussoir « tournesol » acheté pour l’anniversaire fête givrée et mes emporte-pièce poussoir « marguerite » de mon kit de départ acheté il y a quelques années sur amazon (comme ici ce n’est pas de l’ultra qualité mais pour démarrer on en a pour son argent quand même 😉 )

1-Ajouter de la CMC dans votre boule de pâte à sucre
2-Étaler la pâte à sucre au rouleau
3-Utiliser les emporte-pièces (c’est possible sans emporte-pièce en utilisant la même technique système D de mes grandes orchidées, c’est juste moins long)
4-Affiner les pétales avec l’instrument boule sur la mousse (ou l’éponge neuve)

J’en ai fait 2 sortes sur mon gâteau des « simples » juste avec un rond collé au milieu (je me sers de mes douilles comme emporte-pièce !) et piqué avec un cure dent comme ici  en haut :

Et des plus complexes avec 2 épaisseurs de fleurs collées en décalé. J’ai ajouté ensuite des petits « poils » en faisant une mini bande de pâte à sucre et avec un ciseau à couture des crans.
Le cœur est un rond découpé grâce à une douille puis je l’ai appuyé sur une passoire fine pour obtenir l’effet du cœur de la fleur (le tutoriel qui m’a inspiré ici)

  • LES ARUMS

J’utilise ici mon emporte-pièce cœur pour faire des biscuits !

1-1-Ajouter de la CMC dans votre boule de pâte à sucre
2-Étaler la pâte à sucre au rouleau
3-Utiliser l’emporte-pièce cœur (ou encore une fois système D expliqué ci-dessus pour mes grandes orchidées)
4-Réaliser le cœur de l’arum avec un cône rose pâle (ok ça n’existe pas mais c’est joli quand même non ?) et le piquer sur un cure-dent avant de l’enduire de colle alimentaire ou d’eau à défaut avec un pinceau
5-Mettre un peu de poudre rosé nacré à l’intérieur du cœur ivoire au pinceau
6-Refermer le cœur ivoire sur le cœur rose de la fleur :

J’ai réalisé en 8h ces 34 fleurs, mon gâteau n’en a eu que 31. C’est bien d’en avoir quelques une en plus si le transport se passe mal ou si jamais il y a de la casse au montage !

Conserver les fleurs à l’air libre ou dans une boîte en métal pour éviter la poussière si elles sont faites longtemps à l’avance !

J-3 CUISSON DES GÂTEAUX

(temps : une après-midi complète avec les temps de cuisson)

Pour ce gâteau il faut réaliser :

2 gâteaux ronds au chocolat de 25 cm de diamètre pour 7,5 cm de hauteur (ma recette ici)

2 gâteaux ronds à la vanille de 15 cm de diamètre pour 7,5 cm de hauteur. Je délaisse pour une fois ma recette vanille préférée du molly cake car j’ai trop peur que le gâteau ne supporte pas le transport. J’opte donc pour un victoria sponge cake qui était délicieux ! (ma recette ici dans laquelle j’ai ajouté de la poudre de vanille)

1 gâteau vanille ½ sphère de 15 cm de diamètre (ma recette ici)

Une fois bien froids, emballer tous les gâteaux dans du film alimentaire et hop au frigo !

 

J-2 MONTAGE DES GÂTEAUX ET DÉBUT DE DÉCORATION

Cette étape est cruciale ! Il s’agit de réaliser les différentes ganaches de couverture et les fourrages.

Pour ce gâteau il nous faut :

  • Un curd framboise : ma recette ici
  • Une gelée de fraises gariguettes de mon jardin : j’ai remplacer les framboises par des fraises fraîches dans ma recette de curd ici et comme ces fruits sont pleins d’eau et que c’était encore bien liquide en fin de cuisson, j’ai ajouté un sachet d’agar agar pour gélifier l’ensemble
  • Une ganache au chocolat au lait : ma recette ici
  • Un sachet de Pralin de la marque Vahiné
  • Une ganache au chocolat noir : ma recette ici
  • Une ganache au chocolat blanc avec une infusion de gousse de vanille dans la crème à ébullition : ma recette ici (ajouter si vous le souhaitez un peu de colorant gel rose, je trouve ça plus joli à la découpe sous la pâte à sucre rose pâle)

Chaque préparation est filmée au contact et mise au frigo pour refroidir.

Quand tout est froid, c’est le moment du montage ! On prépare ses ustensiles :

MONTAGE DE LA BASE au chocolat

1-Remettre bien droit les gâteaux pour qu’ils aient parfaitement la même épaisseur partout. Je faisais ça avec une équerre jusque là, maintenant j’ai investi dans cette spatule trop pratique commandée ici.

2-Couper chaque gâteau en 2, on se retrouve avec 4 tranches de gâteaux.

3-Mettre de la ganache au chocolat noir sur le support en carton de 25 cm de diamètre et coller le 1er gâteau.

4-Fourrer avec de la ganache au chocolat au lait.

5-Parsemer du pralin sur toute la surface pour le côté croquant

6-Réaliser les étapes 3 à 5 encore 2 fois.

7-Sur la dernière tranche de gâteau couvrir avec du chocolat noir et recouvrir tout l’extérieur. C’est l’étape du croûtage très importante pour obtenir un beau gâteau bien lisse après. Couvrir donc tout l’extérieur du gâteau avec de la ganache au chocolat noir sans chercher à lisser et laisser prendre au frigo.

8- Quand le chocolat a durci, poser sur le gâteau un disque de papier cuisson et un autre cakeboard de 25 cm de diamètre.

9-Reste plus qu’à appliquer une bonne couche de ganache tout autour et de rectifier avec la spatule l’épaisseur (ça fait un peu maçonnerie tout ça hein ?)

10-Terminer par le haut du gâteau après avoir retirer le carton et le cercle de papier.
Lisser avec la grande spatule en métal trempée dans l’eau chaude.

MONTAGE DE LA CAGE A OISEAUX

1-On sort toutes les préparations du frigo puis même chose que pour les gâteaux au chocolat, remettre droit les 2 gâteaux ronds puis les couper en 2 pour les fourrer ainsi que le gâteau demi-sphère.

2-Coller le 1er disque de gâteau sur son support en carton de même diamètre avec de la ganache au chocolat blanc.

3-Faire un creux avec une cuillère au milieu pour mettre plus de fourrage aux fruits

4-Remplir une poche à douille de ganache au chocolat et délimiter le tour du disque : il faut impérativement que la pâte à sucre ne se retrouve pas en contact avec les fruits sinon leur humidité va la faire fondre !

5-Remplir le creux avec de la gelée de fraises

6-Couvrir avec du curd à la framboise

7-Recouvrir avec le disque suivant

8-Répéter les étapes 3 à 6 en terminant par le gâteau ½ sphère.

9- Réaliser le croûtage comme précédemment c’est-à-dire couvrir tout l’ensemble du gâteau d’une fine couche de ganache sans chercher à lisser et mettre au frigo.

10-Quand le chocolat est dur, ajouter de la ganache partout et bien couvrir cette fois, remettre au frigo

11-Tremper la grande spatule dans de l’eau chaude et lisser tout le gâteau.

Voilà! Les gâteaux sont prêts à être recouverts de pâte à sucre :

RECOUVRIR LES GÂTEAUX DE PÂTE A SUCRE

1-Prendre un support en carton de 30 cm de diamètre et recouvrir de ganache restante (ça sert uniquement de colle) puis coller un cercle de 30 cm de diamètre de pâte à sucre rose.

2-Embosser la pâte à sucre en appuyant délicatement une feuille à empreinte pour chocolat (ici je fais des arabesques)

3-Situer au centre l’endroit où il faut coller le gâteau de 25 cm de diamètre pour qu’il soit bien centré. Appliquer de la ganache.

4-Couvrir de pâte à sucre ivoire le haut d’abord avec un cercle de 25 cm puis le tour avec une longue bande de presque 80 cm et de la hauteur du gâteau soit 15 cm (les raccords seront cachés par la suite)

5-Coller ce gâteau sur le support de 30 cm préparé auparavant.

6-Définir le centre et un cercle de 15 cm de diamètre autour sur lequel sera déposé le 2ème gâteau

7-Enfoncer des piques de soutien en bois pour éviter que le poids du 2ème gâteau écrase le 1er : ça s’appelle « étayer » le gâteau à étage. Cette blogueuse bien connue à fait un tuto très simple pour apprendre ça ici. Par peur d’une chute dans le transport je mets ici 6 piques autour et une au milieu.

8-Enfoncer une pique au centre de la cage pour solidifier le tout puis couvrir avec un seul grand cercle de pâte à sucre rose pâle le 2ème gâteau.

9-Mettre de la ganache sur le gâteau du bas au centre sur la pâte à sucre, entre les dowels et bien coller le 2ème gâteau dessus.

FAIRE LA DÉCORATION

1-Poser le napperon de dentelle blanche sur de la pâte à sucre ivoire étalée et la découper à la même taille en suivant les bords : c’est le haut de la cage. Coller la dentelle sur la pâte à sucre puis l’ensemble bien centré sur le haut de la cage.

2-Avec un extrudeur (appareil qui permet d’obtenir des jolies bandes régulières de la forme qu’on souhaite, pas obligatoire mais c’est un sacré gain de temps, démonstration ici), former les barreaux de la cage en « cordelettes » ivoire.

3- Faire le tour de la base rose en cordelette ivoire.

4-Masquer le raccord de pâte à sucre ivoire du gros gâteau avec une autre cordelette.

5-Enrouler une cordelette ivoire autour d’un fil à fleurs (= fil métallique recouvert) et former le crochet du haut de la cage. Piquer le bas du cercle au centre de la dentelle.

 

6-Mettre le ruban rose en bas du gâteau juste pour situer sa hauteur il faudra l’enlever après pour que la pâte à sucre sèche (grosse erreur de ma part ici je l’ai laissé sur de la pâte à sucre fraîche et elle avait un peu coulé le lendemain sous le ruban)

7-Coller la dentelle orchidée bien droite au dessus du ruban (il faut 2 bandes et un morceau) avec un pinceau et un peu d’eau ou de colle alimentaire (CMC + eau)

8- En principe il reste exactement 6 orchidées en dentelle dans la 3ème bande, les découper au ciseau et en coller une entre chaque barreau de cage sur le gâteau du haut. Ça fait un rappel du bas du gâteau derrière les fleurs.

9-Avec un emporte-pièce faire le cadre en pâte à sucre rose pour imprimer « baptême » et la date de l’événement. J’ai utilisé ce set d’alphabet pas cher ici.

10-Avec un emporte pièce « oiseau » pour biscuits faire les 2 oiseaux de la cage : un vert et un rose. Écrire le nom des princesses avec un pinceau trempé dans du colorant alimentaire (ici j’essaye de reproduire l’écriture utilisée sur le livre d’or). Coller les oiseaux sur leur cage.

J-1 : LES FLEURS, FINITIONS DU DÉCOR

1-Il ne reste plus qu’à utiliser toutes les fleurs qui ont été réalisées en début de semaine : les roses sont piquées avec leurs cure-dents tout autour du gâteau.

2-Ajouter des feuilles verts pâles et s’en servir pour coller les fleurs dessus.

3-Disposer les autres sortes de fleurs en essayant de les répartir tout autour.

4-Boucher les trous et masquer les imperfections (pâte à sucre légèrement craquelée par exemple, raccords…) avec des toutes petites fleurs faites à l’emporte-pièce poussoir.

5- Coller des perles en sucre nacré pour le cœur des petites fleurs.

6-Faire le haut du gâteau avec 3 roses et une orchidée

7-Ajouter en dernier le ruban en satin rose sur le bas du gâteau

RÉSULTAT FINAL

Voici donc le gâteau terminé :

Et les nombreux détails :

JOUR J

Le gâteau a voyagé une heure dans sa boîte transparente, bien calé dans la voiture et avec la climatisation à fond! Puis il a été entreposé dans une pièce fraîche jusqu’à l’heure du dessert où nous l’avons ramené sur le lieu du pique-nique.

Et le voilà en situation :

 

Un grand merci à ma meilleure amie qui m’a fait l’honneur de  devenir la marraine de sa fille aînée et qui m’a fait confiance pour la réalisation de ce gâteau!

Pour retrouver son article sur le baptême de ses filles en plein air c’est par ici et ça vaut le détour!

Et vous, vous avez déjà eu la responsabilité de faire un gros gâteau pour ce genre d’évènement?

 

Je suis partout !

2 réflexions sur “Gâteau cage à oiseaux pour le baptême de ma filleule

  1. JojoC2a dit :

    Gâteau magnifique ! Du plus bel effet bravo!
    Petites questions : lorsque tu recouvres le gâteau de pâte à sucre, le gâteau et sa ganache de couverture sont-ils très froid à cause du frigo?
    La veille, lorsque tu as fini le montage, comment conserves-tu ton gâteau ?
    ? merci

    • lapatedamanda dit :

      Bonjour! Merci pour le commentaire et désolée de ma réponse tardive j’ai eu un gros week-end avec l’anniversaire de ma fille aînée (bientôt l’article anniversaire Jasmine en ligne!)
      Bref, pour répondre à tes questions :
      – Quand je recouvre mon gâteau de pâte à sucre il sort effectivement tout juste de mon frigo
      – Le veille quand j’ai terminé mon montage je laisse mon gâteau dans une pièce climatisée à 20 degrés
      A bientôt et n’hésite pas si tu as d’autres questions, je réponds avec plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *